admiratif


admiratif

admiratif, ive [ admiratif, iv ] adj.
• 1370; bas lat. admirativus
1Qui est en admiration (devant qqn, un spectacle). Les touristes s'arrêtaient, admiratifs.
2Qui marque l'admiration. émerveillé. Un regard admiratif.
⊗ CONTR. Méprisant.

admiratif, admirative adjectif (bas latin admirativus) Qui éprouve, manifeste des sentiments d'admiration : Un lecteur admiratif nous écrit… Qui manifeste l'admiration : Des paroles admiratives.admiratif, admirative (synonymes) adjectif (bas latin admirativus) Qui manifeste l'admiration
Contraires :
- dédaigneux
- méprisant

admiratif, ive
adj. Qui exprime l'admiration. Exclamation admirative.

⇒ADMIRATIF, IVE, adj.
Qui manifeste, qui traduit un sentiment d'admiration.
A.— [En parlant d'une pers.] :
1. Poli, laudatif, admiratif pour les suffisances qui se proclament intelligences supérieures, mon mépris caché rit et place sur tous ces visages enfumés d'encens des masques de Callot.
F.-R. DE CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 1, 1848, p. 468.
2. Comme nous nous entendons en histoire, nous avons beaucoup causé et, après le repas, il m'a demandé de lui lire ce que je fais maintenant. Il a donc ouï l'histoire d'Un cœur simple et m'en a paru si ému, avoir si bien compris mes intentions, enfin tellement admiratif que j'ai entamé Saint Julien! oh! alors! bref, il s'en est allé à 5 heures du soir.
G. FLAUBERT, Correspondance, 1876, p. 334.
3. Devant l'œuvre de Hugo, Baudelaire reste étonné, à la fois admiratif et inquiet; la vigueur de ce génie attire et effraye sa faiblesse; ce qu'il a de démesuré choque et séduit un être de beauté parfaite; ...
A. BÉGUIN, L'Âme romantique et le rêve, 1939, p. 376.
4. Maigret dressa vivement la tête, étonné, admiratif.
— Vous voulez dire?
— Qu'il a écrit lui-même.
— Sous votre dictée? Le docteur haussa les épaules, avec l'air de dire que c'était trop facile.
G. SIMENON, Les Vacances de Maigret, 1948, p. 173.
5. « Regardez : il y a même une martingale », disait ma mère à ses amies admiratives ou étonnées. Aucun enfant ne portait un vêtement aussi original, aussi français que le mien : je me sentis vouée.
S. DE BEAUVOIR, Mémoires d'une jeune fille rangée, 1958, p. 31.
B.— [En parlant des moyens d'expr. dont une pers. dispose] :
6. Sans blague aucune, j'ai été ému [sur l'Acropole d'Athènes] plus qu'à Jérusalem, je ne crains pas de le dire, ou du moins d'une façon plus vraie, où le parti pris avait moins de part. Ici c'était plus près de moi, plus de ma famille. C'est peut-être aussi que je m'y attendais moins. Voilà l'éternel monologue hébété et admiratif que je me disais en considérant ce petit coin de terre, au milieu des hautes montagnes qui le dominent : « C'est égal, il est sorti de là de crânes bougres, et de crânes choses. »
G. FLAUBERT, Correspondance, 1850, p. 273.
7. J'ai lu ces pages en quelques soirs dans mon lit; et m'y suis littéralement tordu de rire, vous savez de quel rire : enchanté, admiratif, allant jusqu'aux belles larmes. Chaque fois que vous trouviez au bonhomme une épithète nouvelle, de la première à la dernière page combien y en a-t-il, je sautais de joie à une hauteur inattendue.
S. MALLARMÉ, Correspondance, 1879, p. 194.
8. Elle danse en rond; comme elle sait se rapetisser, se rajeunir! Le poussin est laid et grognon; quand il murmure une phrase, le visage de sa sœur, admiratif et ravi, se tourne vers chacun : « Hein! est-il gentil et intelligent! »
L. FRAPIÉ, La Maternelle, 1904, p. 82.
C.— Emplois techn.
GRAMM., vx. Point admiratif, particule admirative. Synon. usuel exclamatif :
9. Le point admiratif marque l'étonnement, l'admiration, l'exclamation, la surprise.
A.-F. MOMORO, Traité élémentaire de l'imprimerie, 1794, p. 24.
10. Mais, dans sa noble et bienveillante sagesse, Sa Majesté Louis Dix-Huit (...), au moment où Elle reprit les rênes de son royaume, comprit... (qu'est-ce qu'il comprit, ce gros farceur-là?) la haute mission à laquelle Elle était appelée par la divine Providence!... (point admiratif et six points : on est assez religieux au Palais pour nous les passer)...
H. DE BALZAC, Le Colonel Chabert, 1835, p. 9.
11. Ah! est quelquefois particule admirative.
Ac. t. 1 1932.
LITT. Genre admiratif :
12. J'assiste au dépouillement des bulletins : dans presque tous on y déclare « que ma pièce est dans les règles les plus exactes; que les caractères en sont bien tracés, bien soutenus; que le style est franc, nerveux, de la meilleure école; mais qu'elle appartient au genre admiratif, dont on ne fait plus aucun cas; que, pour réussir, il faut aujourd'hui éviter les développemens, marcher au but à l'aide de scènes rapides, dans lesquelles les situations se succèdent sans préparation, sans vraisemblance, et amener, à quelque prix que ce soit, un dénouement inattendu... ».
V. DE JOUY, L'Hermite de la chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 18.
Étymol. ET HIST. — a) 1370 philos. « qui manifeste de l'étonnement, de la stupeur (d'une pers.) » (ORESME, Eth., fol. 78 b, éd. Menut, p. 255 : Le magnanime n'est pas admiratif; il ne fait pas grans admiracions. [ , . ARIST., Eth. VI, § 29, éd. Garnier]; b) XVe s. id. « qui traduit l'étonnement, la crainte (d'un inanimé) » (Myst. de la Résurrection, Hist. du th. fr., II, p. 515 ds GDF. Compl. : Et lors, comme espoventez, feront signes amiratifs).
Empr. au lat. admirativus, attesté dep. ISIDORE, Rhét., 519 ds TLL s.v. comme terme rhét. au sens b : sententiarum species multae sunt..., in quibus admirativae; cf. avec a 1160-70 ALBERT LE GRAND, Eth., 4, 2, 6, p. 305a, 41 ds Mittellat. W. s.v. :magnanimi est, quod non sit admirativus [p. 1125 a, 2 ].
Prononc. :[], fém. [-i:v]. Enq. :/ , -iv /.
STAT. — Fréq. abs. litt. :186.
BBG. — BÉL. 1957. — LAV. Diffic. 1846.

admiratif, ive [admiʀatif, iv] adj.
ÉTYM. 1370; du bas lat. admirativus, du lat. class. admirare. → Admirer.
1 Qui exprime son admiration, est porté à l'admiration (devant qqn, un spectacle). || Ses amies la regardaient, admiratives. || Être admiratif devant une œuvre, une personnalité. || Étonné et admiratif.
1 (…) ceux qui sont aveuglément curieux (…) deviennent peu à peu si admiratifs, que des choses de nulle importance ne sont pas moins capables de les arrêter que celles dont la recherche est plus utile.
Descartes, les Passions de l'âme, II, 78.
2 Aux regards de l'assistance admirative (…)
A. R. Lesage, Gil Blas, II, 9.
2 (XVe). Qui marque l'admiration. Émerveillé. || Un air, un ton admiratif. || Des gestes admiratifs.
Vx. || Point admiratif. Exclamatif.
CONTR. Dédaigneux, méprisant, moqueur, railleur.
DÉR. Admirativement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • admiratif — admiratif, ive (a dmi ra tif, ti v ) adj. 1°   Porté à admirer. •   Ils deviennent peu à peu admiratifs, DESC. Pass. 78. 2°   Terme de grammaire. Point admiratif, point qui se marque ainsi ! et qui sert à indiquer qu il y a admiration ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • admiratif — ADMIRATIF, IVE. adj. Il n est guère d usage qu en ces phrases, Point admiratif, particule admirative. On appelle Point admiratif, Un signe de ponctuation qui se marque ainsi! et qui sert à faire connoître qu il y a exclamation et admiration dans… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • admiratif — Admiratif, [admirat]ive. adj. Il n a guere d usage qu en cette phrase, Point admiratif, pour dire, Une ponctuation qui fait connoistre qu il y a sujet de s estonner. Il faut mettre en cet endroit un point admiratif. le point admiratif se marque… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ADMIRATIF — IVE. adj. Qui exprime l admiration. Il s emploie surtout en Grammaire. Point admiratif, Signe de ponctuation qui se marque ainsi !, et qui sert à faire connaître qu il y a admiration ou exclamation dans la phrase. Particule admirative, Particule… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • admiratif — adj. admiratifo, (v)a, e (Saxel | Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ADMIRATIF, IVE — adj. Qui exprime l’admiration. Ah! est quelquefois particule admirative. Il se dit aussi du Ton, des gestes. Il prend toujours le ton admiratif. Ils témoignèrent leur satisfaction par des gestes admiratifs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • admirative — ● admiratif, admirative adjectif (bas latin admirativus) Qui éprouve, manifeste des sentiments d admiration : Un lecteur admiratif nous écrit… Qui manifeste l admiration : Des paroles admiratives. ● admiratif, admirative (synonymes) adjectif (bas …   Encyclopédie Universelle

  • admirativement — [ admirativmɑ̃ ] adv. • 1866; de admiratif ♦ Avec admiration, un air admiratif. ● admirativement adverbe Avec admiration. admirativement adv. D une manière admirative. ⇒ADMIRATIVEMENT, adv. Rare. Avec admiration : • 1. De Nion se met à parl …   Encyclopédie Universelle

  • admirativ — ADMIRATÍV, Ă, admirativi, e, adj. (Adesea adverbial) Care exprimă, care arată admiraţie. – Din fr. admiratif, lat. admirativus. Trimis de ana zecheru, 12.08.2002. Sursa: DEX 98  admiratív adj. m., pl. admiratívi; f …   Dicționar Român

  • Olive et Tom — Cet article concerne l anime. Pour le manga, voir : Captain Tsubasa. Olive et Tom キャプテン翼 (Captain Tsubasa) Type Shōnen Thèmes …   Wikipédia en Français